« Au-delà d’une simple couleur, le blanc nous permet de saisir la temporalité et la spatialité du vide et des marges. Le blanc peut être perçu autant comme la somme de toutes les couleurs, que comme ce qui reste après leur disparition. Peut-être n’existe-t-il pas en lui-même, mais uniquement à travers la sensibilité de ceux qui le perçoivent. Cette couleur, qui appartient au domaine de la potentialité, suggère également des possibilités futures et une tolérance, une ouverture à toutes les possibilités. »



DATE
du 14 Mai au 2 Juin 2022
(fête de la cité : du 13 Mai au 15 Mai 2022)

VERNISSAGE
14 Mai 15h à 18h

PERFORMANCE
Seance 1 : 14 Mai de 14h à 15h
Seance 2 : 15  Mai de 16h à 17h

HORAIRES
du lundi au vendredi de 10h à 17h

LIEU
Salle polyvalente de la Maison de la Corée, 9G, Boulevard Jourdan, 75014, Paris




Du 14 mai au 2 juin, la Maison de la Corée accueille l'exposition « Baek, interprétations du Vide » de l'Association des Jeunes Artistes Coréens (AJAC).



Le terme « baek », signifie à la fois « blanc » et « vide » en coréen. Dans les peintures traditionnelles coréennes, le « Vide » et le « Plein » sont deux notions interdépendantes se rapportant aux principes du Yin et du Yang de la pensée taoïste. Dans ces œuvres, « baek », l'espace blanc ou le vide, ne correspond pas au néant de la philosophie occidentale, mais à un espace dynamique se rapportant au Yang, à la fois silence et résonnance.

GHEEM Sookyoung, YOON Miji et SON Jiyoung, trois artistes de l’AJAC, nous présenteront leurs propres interprétations de « baek » à travers cette exposition.




Dans le cadre de la Fête de la Cité :
  • Le samedi 14 mai à 14h00 une performance artistique de GHEEM Sookyoung précèdera le vernissage de l'exposition (15h-18h).
  • L'artiste réalisera une seconde performance le dimanche 15 mai à 16h00.

︎ https://www.citescope.fr/evenement/exposition-baek-interpretations-du-vide/



©Association des Jeunes Artistes Coréens. All rights Reserved